dimanche 10 janvier 2016

Phobos #1 de Victor Dixen

Titre: Phobos #1, Les Ephémères

Auteur: Victor Dixen

Editions: Robert Laffont, Collection R

Prix: 17.90€

Genres: Science-fiction, Télé-réalité, Espace

Synopsis: Six prétendantes d’un côté.
Six prétendants de l’autre.
Six minutes pour se rencontrer.
L’éternité pour s’aimer.

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial.
Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées.
Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues.
Elle a signé pour la gloire.
Elle a signé pour l’amour.
Elle a signé pour un aller sans retour.
Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

Mon avis:

J'ai beaucoup vu d'avis très positifs sur Phobos, et je voulais me faire mon propre avis. J'ai demandé à Mélissa de m'accompagner dans cette lecture (c'est un peu grâce à Victor Dixen qu'on s'ai rencontré)

Ce fut une lecture agréable, mais au vu de tous ce qu'on en disait, j'en attendait plus, je pense que sans ces attentes, j'aurai peut-être plus aimé.

Dans ce livre on va d'abord rencontrer Leanor, qui est française et qui participe au programme Genesis. Dans ce futur, un parti hyper libéral a prit les rennes des Etats-Unis et a vendu la NASA a un fond d'investissement privé , qui va utiliser le matériel et le savoir de la NASA pour envoyer 6 filles et 6 garçons sur Mars. Pour rapporter encore plus d'argent, ces 12 candidats seront filmés en permanence et participeront à des séances de speed-datings pendant leur voyage, en vue de former 6 couples qui auront pour missions de débuter la colonisation de la planète rouge. Leanor, comme les autres prétendants, a un secret, une histoire tragique et surtout aucune attache.
Elle embarque au début du roman pour Mars, sans se douter du cauchemar dans lequel elle vient de s'entrer.

L'ambiance du roman était géniale, franchement j'ai adoré le côté "perdu dans l'espace et on peut pas revenir". La narration sous différents points de vue était très intéressante : on suit différents personnages, dans l'espace et sur terre qui ont des rapports entre eux, même si on ne voit pas tout de suite lesquels. Le rythme est dingue. Il se passe pleins de trucs, tout le temps, et c'est assez difficile de le lâcher.

Là, vous êtes sensé me dire, mais pourquoi t'as pas tant aimé ? Les personnages, j'ai pas croché, du moins avec ceux présents dans le vaisseau. Comme je vous l'ai dit plus haut, ils ont tous des histoires cachées, un peu tragiques, d'habitude je suis bon public pour ça mais là c'était too much. Autant j'ai bien aimé Leonor, mais les autres.... Je ne saurais pas vous dire exactement pourquoi.
En ce qui concerne les autres, je ne peux pas vous en parler sans vous spoiler, mais ils m'ont plus plu et je lirais la suite rien que pour savoir ce qui leur arrive (et aux autres aussi, parce que cette fin .... Faut qu'on m'explique comment Victor Dixen va faire là ^^)

La deuxième chose qui m'a gêné est la télé-réalité. De départ, je déteste ça, et j'ai trouvé ce côté un poil trop mis en avant, mais d'après ce que j'ai pu lire ou voir, je suis la seule que ça ai dérangé, alors lancez vous !

Donc en bref, j'ai tout aimé sauf les personnages, alors je vous le recommande comme même !

Ma note:

7/10

Mes extraits:

"La vie est courte, Romps les règles, Pardonne rapidement, Embrasse lentement, Aime sincèrement. "

"Il n'y a que la mort qui soit simple, et éternelle. Parce que tu vois, la vie, c'est compliqué, et c'est terriblement court. On a l'impression qu'on a tout le temps devant soi, mais en réalité c'est comme une séance de speed-dating : à peine entré dans la bulle, c'est déjà le moment de dégager."

"Je ne suis pas une Machine à Certitude faite de froids engrenages : je suis un être de chair vivante, qui frissonne à chaque fois que je pense à lui. Je ne suis pas une léoparde sauvage qui rejette tous les hommes : je suis une féline qui veut se lover dans les bras d'un seul d'entre eux."

4 commentaires:

  1. Phobos c'est vraiment un livre coup de coeur pour beaucoup de blogeuse mais je ne l'ai toujours pas lu ><
    Ton article donne très envie en tout cas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu appréciera plus les personnages que moi ^^
      Merci !

      Supprimer
  2. Moi aussi j'ai adoré ce premier tome ! Ça a été un véritable coup de cœur pour moi ! Tu as lu la suite ?

    Si tu souhaites aller voir mon avis, c'est par ici : http://journalacoeurouvert.blogspot.fr/2016/05/phobos-victor-dixen.html



    Mélanie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super ! Non pas encore, je suis pas sûre de la lire en fait ...
      J'y vais tout de suite !

      Supprimer