mardi 5 mai 2015

La symphonie des abysses #1 de Carina Rozenfeld

Titre: La symphonie des abysses, Livre 1

Auteure: Carina Rozenfeld

Editions: Robert Laffont, Collection R

Prix: 17.90 €

Genres: Dystopie, Musique, Amour

Synopsis:  VOUS PENSIEZ ÊTRE AU PARADIS ?
Un gigantesque atoll, des plages de sable fin, une eau turquoise ...
Un mur infranchissable.
IL VOUS FAUDRA D'ABORD VIVRE EN ENFER :
Article 1 : Tout contact physique, toute marque d'amour sont proscrits.
Article 2 : Il est interdit de chanter, d'écouter ou de faire de la musique.
Article 3 : Quiconque se livrera à ces activités illicites sera mis à mort.
VOUS N'ÊTES PERSONNE.
VOUS APPRENDREZ A OBÉIR.

Mon avis:

Ce livre a reçu de bons avis, et après avoir vu Carina Rozenfeld au Salon du livre de Paris, son livre me faisait envie. Ce livre a été une bonne lecture.

Ce livre est composé de deux parties, dans la première on voit Abrielle, une réminiscente des mélodies résonnent dans sa tête alors que dans la société où elle vit la musique est interdite. Cette société est en fait un village sur une grande île entourée d'un mur infranchissable.

Dans la seconde partie, on rencontre Sa et Ca qui vivent dans une société encore plus réfractaire et assez spécial que je vous laisse découvrir par vous même.

L'auteure prend le temps de nous expliquer les complexités de ses univers et de ce fait on rentre dans l'histoire en connaissant les personnages et l'univers même si il y a des révélations. L'auteure a eu des idées fabuleuses pour créer un univers unique.

Les personnages sont aussi bien que l'univers : Abrielle est calme, elle est vraiment dans la retenue à cause de son passé et en même ce n'est pas une potiche. J'ai trouvé que Sa et Ca étaient plus en retrait qu'Abrielle, moins charismatique qu'elle mais intéressant tout de même.

Les seuls défauts sont quelques longueurs.

En bref, une bonne lecture que je vous recommande et dont je lirais la suite.

L'avis de ma partenaire

Ma note:

8/10

Mes extraits:

"Chut ... Regarde-moi, souris-moi ...
Ta main sur ma joue, la chaleur de ta paume légère contre ma peau.
Je ferme les yeux et j'imagine que cela pourrait être ainsi à chaque instant, pour l'éternité.
Mais la vie ne peut-être aussi douce et parfumée que ton corps.
Pourtant, j'aurais voulu ...
Chut ... L'amour est interdit. Retourne-toi, ne me regarde plus.
Oublie-moi."

4 commentaires:

  1. Il me fait très envie aussi ce roman et en plus, j'adore la Collection R! Peu de déception pour ma part avec eux :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu pourras le découvrir :-)
      Moi aussi, aucune déception avec eux !

      Supprimer
  2. Ce livre me tente énormément, et avec une chronique comme la tienne on ne peux que succomber ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !
      Merci beaucoup, j'espère que tu l'aimeras !
      Bisous

      Supprimer