dimanche 4 janvier 2015

Les fiancés de l'hiver de Christelle Dabos

Titre: La Passe-miroir #1, Les fiancés de l'hiver

Auteur: Christelle Dabos

Editions: Galimard Jeunesse

Prix: 18€

Genres: Fantasy, Steampunk, Complots, Pouvoir

Synopsis: Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la citadelle, capitale flottante du Pôle. A quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel.

Mon avis:
La première chronique de l'année sera un coup de cœur que j'ai découvert grâce à Emilie de la chaine et du blog bulledop qui nous en parlait tout le temps, et comme je l'ai croisée à Montreuil, je n'ai pas pu m'empêcher de me le faire offrir ; et j'ai bien fait, ce livre est un coup de cœur!

Dans ce livre on rencontre Ophélie qui vit dans un monde où la Terre a été mise en morceaux et les gens vivent sur des espèces de bouts de terres comme ce qu'il a sur la couverture. Ces morceaux de terres s'appellent des Arches, Ophélie vit sur Anima. Sur cette arche tout le monde est cousin de quelqu'un, tout le monde est gentil et tout se passe bien. Ophélie est une liseuse et une Passe-miroir: elle peut remonter le passé des objets en les touchant; son don de Passe-miroir, comme son nom l'indique, lui permet de passer à travers les miroirs. Elle vit tranquillement, travaille dans son musée et passe inaperçue au yeux de la société. Jusqu'au jour où on la fiance à Thorn, un homme qui vit sur le pôle qui est l'arche "capitale". Elle se retrouve sur cette arche qui est très froide autant par le climat que par le mental des gens . Les personnes là-bas ne vivent que pour le pouvoir, pour les intrigues de la cour. Thorn ne peut pas la voir et ne s'intéresse pas du tout à elle, notre pauvre Ophélie se retrouve là, seule avec sa tante qui doit la chaperonner mais qui ne comprend pas plus qu'Ophélie ce qui leur arrive.

Ce livre est GENIAL! J'ai adoré les personnages: Ophélie est une héroïne sublime, elle ne veut pas être là, elle ne comprend pas grand-chose à toutes ces intrigues mais elle ne se laisse pas faire et se bat pour être respectée. Thorn est un personnage très froid, il est l'intendant de l'arche et tout le monde le déteste, dés qu'il entre dans une pièce tout le monde se tait. La tante d'Ophélie est très touchante: elle veut protéger sa nièce à tout prix, mais en même temps elle ne comprend pas plus qu'Ophélie toutes ces intrigues.

L'univers est extraordinaire, c'est classé dans la fantasy mais il y a aussi un peu de dystopie/steampunk. Cet univers apporte beaucoup au livre, il est assez complexe: il y a aussi un peu de magie mais je préfère ne rien vous dire pour que vos découvriez cet univers par vous-même.

Je garde le meilleur pour la fin: la plume de Christelle Dabos. Sa plume est très belle, elle nous décrit superbement cet univers si particulier. Même si certaines descriptions sont parfois longues, on est quand même captivé par ce bouquin.

C'est un livre que je vous recommande évidemment et qui est parfait pour l'hiver !

Ma note:

Ce livre est un


Mes extraits:
"-Parmi toutes les filles à marier, tu es celle que nous avons choisie.
-Il semblerait que M. Thorn n'apprécie guère votre choix, observa tranquillement Ophélie.
-Il devra s'en satisfaire. Les familles ont parlé.
- Pourquoi moi? insista Ophélie sans se soucier du visage catastrophé de sa mère Vous me punissez? "

"- On ne s'assassine pas, répondit-elle néanmoins, mais il arrive qu'il y ait des accidents inexpliqués. Ils peuvent être aisément évités, à condition de rester vigilant."

"- Pourquoi les gens d'ici vous détestent-ils?
Il y eut un éclair de surprise dans les yeux incisifs de Thorn. Il ne s'était sans doute pas préparé à une question aussi directe. Il se tut un long moment, les sourcils froncés à s'en fendre le front, avant de desserrer les dents.
- Parce que je ne respecte que les chiffres. "

2 commentaires:

  1. Un de mes plus gros coups de cœur de 2014, j'ai hâte d’avoir la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente qu'il t'ai plu, moi aussi j'attends la suite avec impatience !

      Supprimer