mercredi 28 janvier 2015

Les Chroniques lunaires #1, Cinder de Marrissa Meyer

Titre: Cinder, Les chroniques lunaires #1

Auteur: Marrissa Meyer

Editions: Pocket Jeunesse

Prix: 17.90€

Genres: Science fiction, dystopie, réécriture de conte,

Synopsis: Humains et androïdes cohabitent tant bien que mal dans la ville de New Beijing.
Une terrible épidémie ravage la population.
Depuis l'Espace, un peuple sans pitié attend son heure...
Personne n'imagine que le salut de la planète Terre repose sur Cinder, brimée par son horrible belle-mère. Car la jeune fille, simple mécanicienne mi-humaine, mi-cyborg, détient sans le savoir un secret incroyable, un secret pour lequel certains seraient prêts à tuer...

Mon avis:
J'ai enfin commencée la saga des chroniques lunaires. Je ne sais pas pourquoi j'ai attendu aussi longtemps pour commencée cette saga, vu que tout le monde en parle, tout le monde dit que c'est super et moi aussi maintenant !

Dans Cinder on rencontre Cinder (oui, je sais cette phrase ne commence pas franchement bien) qui est un cyborg : elle mi-humaine mi-robot. Elle est mécanicienne et vit avec sa mère et ses deux sœurs humaine. Comme dans le conte, les parentes de Cinder ne sont pas vraiment amicale à son égard.

Nous retrouvons tous les éléments du conte mais transposés dans un univers assez spécial. Les androïdes vivent comme des parias parmi les humains. Une maladie ravage les habitants de ce nouveau royaume.
On rencontre aussi les lunaires, qui vivent sur la lune et qui ont des pouvoirs particuliers.

Ce livre est génial, l'univers est très intéressant et l'auteure nous l'explique sans incohérence et avec une plume superbe !
J'ai adoré Cinder, elle est forte, et persécutée par sa belle-mère et sa sœurs qui rejette sur elle tous les malheurs du monde. Et elle a un humour noir, ce qui ajoute une touche d'humour dans ce livre. Le prince Kay me fait penser à Maxon dans la sélection (oui, je suis team
Maxon !) , il est propulser sur le trône du jour au lendemain.

Le seul petit point négatif est une petite longueur au début.

Ma note:

9.25/10
Mes extraits:

"-Vous pouvez m’appeler Kai.
Elle cligna de paupière.
-Je vous demande pardon ?
-Arrêtez de me donner du « Votre Altesse ». J’en reçois suffisamment de la part de …tout le monde.
-Non. Ce ne serait pas…
-Ne m’obligez pas à vous en donner l’ordre.
Il sourit."


"-Voilà cent vingt-six ans, le cauchemar et la catastrophe que fut la Quatrième Guerre mondiale prenaient fin, et donnaient naissance à la Communauté orientale. Notre nation découle de l'unification de nombreux peuples, cultures et idéaux. Elle s'appuie sur la conviction qu'ensemble nous sommes plus forts. Nous avons la capacité de nous aimer les uns les autres, malgré nos différences. De nous aider, en dépit de nos faiblesses. Nous avons choisi la paix plutôt que que la guerre. La vie plutôt que la mort. Nous avons choisi de nous doter d'un souverain pour nous guider, nous soutenir - non pas pour diriger,, mais pour servir."

4 commentaires:

  1. Il me faut absolument ce livre !! Tous les avis que je lis sont positifs et j'ai l'impression de passer à côté d'une super belle lecture !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est en effet une superbe lecture ! Et je ne connais personne qui n'a pas aimé !

      Supprimer